jeudi 4 novembre 2021

Haïkus sous serre

Une œuvre de Chiharu Shiota aux Kew Gardens à Londres. De fil en fil, relier végétal et écriture. Une pluie rouge de papiers blancs venant se mêler au vert des feuilles. Les Jardins botaniques royaux de Kew (Kew Gardens), à l’ouest de Londres, abritent sur une superficie de 121 hectares, l'une des plus importantes collections de plantes du monde et un centre de recherche en botanique réputé. Là, s’est ouvert le 31 octobre, un festival dédié au Japon. La serre tempérée, un bâtiment gigantesque qui contient plus de 10.000 plantes venues des cinq continents, accueille une œuvre de One Thousand Springs. Artiste japonaise installée à Berlin, Chiharu Shiota est particulièrement connue pour sa série d'installations composées de fils, principalement rouges et noirs, tendus dans des espaces entiers. La toile de One Thousand Springs est ainsi composée de milliers de fils rouges auxquels sont suspendus 5.000 haikus. Ces textes, tous proposés par un public anonyme, évoquent le rapport partagé qu’entretiennent tous les hommes avec la nature. Chiharu Shiota : « La langue japonaise a été formée par une culture qui chérit la nature. Beaucoup de traditions culturelles, comme l’ikebana, le bonsai et l’hanami sont fondée sur la contemplation et l’appréciation de la nature. Pour One Thousand Spring, j’ai choisi de me concentrer sur l’haiku. L’haiku traditionnel fait mention de l’une des saisons, et beaucoup d’entre eux sont créés à partir d’observations de la nature. » Site internet de Chiharu Shiota : https://www.chiharu-shiota.com