En Colombie, avec le peuple Emberá

Pendant des centaines d'années, le peuple indigène Emberá, l'un des 80 groupes ethniques en Colombie, a été victime de persécutions, de racisme structurel et de déplacements. Les Emberá ont souffert du conflit armé, en particulier dans les années 2000, qui a contraint nombre d'entre eux à fuir les territoires qu'ils occupaient. Durant leur absence, neuf licences d’exploration et d’exploitation ont été accordées à la multinationale américaine Muriel Mining Corporation (MMC), attirée par la présence de minerai aurifère, sans se soucier des procédures de consultation des communautés que prévoit pourtant la loi. Les indigènes qui ont tenté de revenir sur leurs terres ont subi un « nouveau déplacement forcé », selon William Carupia, porte-parole de l’Organisation indienne d’Antioquia (OIA). Le photojournaliste hondurien les a suivis. Leur récit est ICI (en anglais). Et le site internet de Tomas Ayuso : ICI.