Naviguez dans
nos rubriques

Nelken Line [Pina Bausch] / Cenne-Monestiés

Mis à jour : juil. 23


Pina Bausch Foundation

-Vous avez dit que ce qui vous intéresse, c’est comment bougent les gens, comment trouver des mouvements…

Pina Bausch – « Lorsque je dis des choses de ce genre, je ne pense pas aux mouvements, mais être mis en mouvement, mû, ému intérieurement… »

(Propos recueillis par Jean-Marc Adolphe à Wuppertal le 1er mars 2006, in Guy Delayahe, « Pina Bausch », Actes Sud, 2007)

Les disparus sont toujours là.

Dans quelques jours, le 27 juillet 2020, Pina Bausch aurait eu 80 ans. Elle est décédée à Wuppertal voilà 11 ans, le 30 juin 2009. Elle reste une figure incontournable de la danse du 20ème siècle, avec une cohorte de spectacles pétris d’humanités, dont « Nelken » (1982) et son plateau couvert.

d’œillets.


Face au « scandaleux espace simulé des gestes qui n‘existent pas » (Roberto Juarroz) l’un des principaux apporte de Pina Bausch aura été de faire danser / jouer les interprètes du Tanztheater de Wuppertal en tant que personnes, ou encore, de « raconter l’humain par la danse. »

Parmi les différents projets mis en œuvre par la fondation Pina Bausch, The NELKEN-Line, initié en 2017, contribue à populariser la mémoire de Pina Bausch en rassemblant des milliers d’amateurs de danse du monde entier. Le principe est simple : apprendre, grâce à un tutoriel, une séquence de Nelken, puis proposer cette danse dans une déambulation publique. Tout le monde est ici le bienvenu pour se joindre au groupe de "la ligne" la plus célèbre des pièces de Pina Bausch, colonne de danseurs qui avance au son de West End Blues de Louis Armstrong. En quelques gestes simples et évocateurs, elle raconte les changements de saison, tandis que les danseuses et danseurs marchent en file indienne. En France, en Irlande, au Chili, en Espagne, des amateurs de tous âges et de tous niveaux ont répondu à l’appel lancé par la Fondation : "Vous aussi, venez nombreux vous joindre à nous pour que le projet continue !"


A Cenne-Monestiés (401 habitants), dans l’Aude, pour signer en compagnie l’un des actes inauguraux du festival des humanités, Marie Letellier-Froment a proposé de se joindre à la Nelken-Line. Le 13 juillet 2020, 34 habitant.e.s du village ont participé à cette procession-farandole, au diapason d’autres gestes inauguraux en Afrique, en Colombie, en Corrèze, en région parisienne, etc.

Réalisation vidéo : Carla Savoldelli, Stewart Hargreaves, Jean-Christophe (Kix) Rodrigues.

A voir également le reportage photographique en noir et blanc de Benoît Riff : https://photos.app.goo.gl/vtm2ZGsVvwx31koSA

175 vues